RESSAC

Recherche appliquée en écologie et en sciences sociales en appui à la gestion durable des écosystèmes forestiers d’Afrique centrale

Objectifs du programme

Au cours des quatre prochaines années (2022-2025)

Le Centre de Recherche Forestière Internationale (CIFOR) et le Centre International pour la Recherche en Agroforesterie (ICRAF) mettront en œuvre un programme d’appui à la recherche appliquée en écologie et en sciences sociales en vue de renforcer l’impact de cette recherche sur la gestion durable des écosystèmes forestiers d’Afrique centrale.

Les objectifs spécifiques du programme sont :

Organiser et soutenir des travaux de recherche appliquée visant à renforcer les connaissances en sciences sociales et en écologie sur les modes de gestion et de valorisation des ressources naturelles dans les écosystèmes forestiers d’Afrique centrale.

Promouvoir l’utilisation de ces connaissances dans les modes opératoires des acteurs ciblés et dans l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi des politiques publiques et des programmes d’aide au développement durable en Afrique centrale.

Où nous travaillons

Projets pays

Agenda

Atelier de présentation des directives aux équipes de gestion des projets financés par le programme RESSAC

Le programme RESSAC organise un atelier en ligne pour informer les porteurs de projet sur les procédures de production des rapports financiers et techniques suivant les procédures du CIFOR-ICRAF. Participants : Les partenaires bénéficiaires des financements du programme RESSAC, ainsi que le gestionnaire principal et le personnel administratif et financier qui seront impliqués dans l’élaboration des rapports.

Date : 25 janvier 2024
Heure : 10h à 12h30 (GMT+1)

Opportunités

Appel à candidatures pour le recrutement de 5 etudiants en master dans le cadre du programme RESSAC

Intitule du projet: Reforestation et optimisation des stocks de carbone a partir des agroforets dans les savanes peri-forestieres du Centre-Cameroun

Appel à candidature pour le recrutement d’un chercheur post-doctoral

Etat de l’art de la transformation des produits forestiers non ligneux dans les pays d’Afrique centrale et perspectives de développement de chaînes de valeur durables d’Afrique centrale et perspectives de développement de chaînes de valeur durables.

Appel à candidature pour le recrutement d’un chercheur post-doctoral

Évaluation des systèmes alimentaires locaux et de l’apport alimentaire des ménages dans les communautés de chasseurs-cueilleurs d’Afrique centrale ». communautés de chasseurs-cueilleurs d’Afrique centrale »

Appel à candidatures pour le recrutement d’un(e) post-doctorant(e) pour deux ans

Programme « Recherche en écologie et en sciences sociales pour la gestion durable des forêts en Afrique centrale » (RESSAC)

Projet « l’économie cacaoyère à l’interface des aires protégées dans le TNS : une approche de conservation par l’amélioration des revenus des principaux acteurs »

Appel à candidatures pour le recrutement d’un(e) post-doctorant(e) pour deux ans

Programme « Recherche en écologie et en sciences sociales pour la gestion durable des forêts en Afrique centrale » (RESSAC)

Projet « Forêts sacrées et paiement pour les services écosystémiques en Afrique Centrale : une approche de conservation par l’amélioration des revenus des principaux acteurs »

Appel a candidature pour le recrutement d’un chercheur postdoctoral

Économie politique de l’accaparement et conversion des terres forestieres par les elites dans le bassin du Congo : étude parallele des cas du Cameroun et du Gabon

 

Le programme Recherche appliquée en écologie et en sciences sociales en appui à la gestion durable des écosystèmes forestiers d’Afrique centrale (RESSAC) vous présente ses meilleurs vœux pour l’année 2024.  Nous continuerons à orienter les travaux de recherche vers les « solutions opérationnelles » que doivent inventer et mettre en œuvre les acteurs de terrain, qui sont confrontés aux défis concrets de la gestion durable des ressources naturelles dans le cadre de leurs mandats ou de leurs activités socio-économiques quotidiennes.

Au bénéfice des acteurs de terrain

 

Financé par l’Union européenne, ce programme vise à orienter les travaux de recherche vers les « solutions opérationnelles » que doivent inventer et mettre en œuvre les acteurs de terrain, qui sont confrontés aux défis concrets de la gestion durable des ressources naturelles dans le cadre de leurs mandats ou de leurs activités socio-économiques quotidiennes. Les catégories d’acteurs concernés sont les suivantes :

  1. Les administrations nationales, régionales et locales en charge de l’environnement et des ressources naturelles, de l’aménagement du territoire, du développement des infrastructures, du développement rural et des différents modes d’exploitation et de valorisation des ressources naturelles et minières des écosystèmes forestiers et de leur périphérie,
  2. Les gestionnaires d’aires protégées (qu’il s’agisse d’institutions publiques ou d’opérateurs autonomes ayant signé des Partenariats Public – Privé avec les autorités publiques en charge de la gestion des AP) ;
  3. Les gestionnaires de forêts aménagées pour la production de bois (administration en charge du secteur et exploitants forestiers engagés dans l’aménagement durable de leurs concessions, qu’il s’agisse d’industriels, d’autorités locales ou de communautés organisées à cet effet comme les forêts communales et les forêts communautaires) ;
  4. Les opérateurs agro-industriels et les industries extractives, dont les activités et l’extension géographique des opérations peuvent être en concurrence avec les espaces forestiers ;
  5. Les organisations de la société civile assurant la promotion et l’encadrement des initiatives locales de développement communautaire d’une part (forêts communautaires, conservancies, coopératives de valorisation des PFNL,…) et la défense et la promotion des droits des acteurs locaux d’autre part (en ciblant plus particulièrement les peuples autochtones);

Le programme vise à mobiliser et à « affecter » des chercheurs universitaires auprès de ces différentes catégories d’acteurs, afin qu’ils puissent bénéficier d’appuis scientifiques dédiés qui leur permettront de mettre en œuvre des stratégies d’action innovantes en matière de gestion des ressources naturelles.

SHOW MORE

En mobilisant la recherche académique et scientifique

 

Le programme financera les travaux de recherche appliquée auprès des acteurs bénéficiaires listés ci-dessus, mais en s’appuyant sur le cadre universitaire et scientifique. Les partenaires académiques et scientifiques cibles sont les suivants :

  1. Les universités et instituts de recherche d’Afrique centrale et de l’UE ayant des programmes de recherche dédiés aux enjeux du développement socio-économique, de la gouvernance, ou de la gestion des ressources naturelles dans les pays d’Afrique centrale
  2. • Les Chercheurs expérimentés en écologie et en sciences sociales (post-doctorats) inscrits dans une université d’Afrique centrale ou de l’UE, qui se sera manifestée pour devenir partenaires du programme. Via l’université où ils sont inscrits, ces post-doctorats bénéficieront de bourses financées par le programme. Ils seront mobilisés dans le long terme (minimum 18 mois) auprès d’un acteur bénéficiaire avec lequel un protocole d’appui-recherche sera conclu.
  3. Les étudiants en master (écologie et sciences sociales) inscrits dans universités d’Afrique centrale et dans des programmes européens de coopération interuniversitaire (Msc ErMsc Erasmus+asmus+ / ErErasmus Munasmus Mundusdus) au sein d’une université de l’UE qui se sera manifestée pour devenir partenaires du programme. Via l’université où ils sont inscrits, ces étudiants bénéficieront d’appuis financiers spécifiques du programme pour la prise en charge de leurs frais de mobilisation en Afrique centrale. Ils seront mobilisés pour des interventions ponctuelles (maximum 6 mois) auprès d’un acteur bénéficiaire avec lequel un protocole d’appui-recherche sera conclu.

 

SHOW MORE

Liste indicative des thématiques de recherche éligibles

Sciences sociales / Economie

  • Fonciers, maitrises foncières et cartographie des droits coutumiers
  • Essors, replis et mouvements démographiques en forêt
  • Cultures matérielles : quelles options pour leur valorisation?
  • Notions locales de consentement
  • Articulation pouvoirs locaux et représentativité moderne
  • Acculturation, une nouvelle culture?
  • Conflictualité et résolution des conflits
  • Pratiques associatives / développement endogène
  • Foresterie sociale et communautaire
  • Ethnosciences
  • Flux internationaux des commodités tropicales
  • Mesure et évaluation de l’amélioration des conditions économiques en périphérie des AP
  • Gestion d’aires protégées par les communautés locales et les peuples autochtones
  • Conservation communautaire en périphérie des aires protégées (conservancies)

Ecologie / Sciences naturelles

  • Evaluation des systèmes agro-forestiers
  • Impacts de la chasse sur la régénération naturelle
  • Révision de la liste rouge (UICN), notamment pour les essences commerciales
  • Impacts à long terme de l’exploitation forestière sous aménagement : régénération et dispersion des essences commerciales
  • Intensification agro-écologique des systèmes d’agriculture itinérante
  • Restauration des massifs forestiers exploités (enrichissements sélectifs) et des jachères agricoles
  • Gestion durable du bois énergie
  • Risques sanitaires locaux et globaux liés à l’intensification des interférences anthropiques dans les écosystèmes forestiers tropicaux d’Afrique centrale
  • Approfondissement des connaissances sur les espèces et la biodiversité spécifiques des écosystèmes forestiers d’Afrique centrale

Intéressé par un appui du programme ?

  • Vous dirigez un centre de recherche au sein d’une université d’Afrique centrale ou d’une université de l’UE
  • Vous appartenez à une des catégories d’acteurs de terrain ciblés par le programme
  • Vous avez un intérêt pour développer un protocole d’appui-recherche dans une des thématiques suggérées ou dans une autre thématique que vous jugez pertinente

Richard Eba’a Atyi
Coordinateur scientifique
R.Atyi@cgiar.org

Emmanuel Heuse
Coordinateur stratégique
E.Heuse@eraift-rdc.org

Partenaires