CIFOR-ICRAF s’attaque aux défis et aux opportunités locales tout en apportant des solutions aux problèmes mondiaux concernant les forêts, les paysages, les populations et la planète.

Nous fournissons des preuves et des solutions concrètes pour transformer l’utilisation des terres et la production alimentaire : conserver et restaurer les écosystèmes, répondre aux crises mondiales du climat, de la malnutrition, de la biodiversité et de la désertification. En bref, nous améliorons la vie des populations.

CIFOR-ICRAF publie chaque année plus de 750 publications sur l’agroforesterie, les forêts et le changement climatique, la restauration des paysages, les droits, la politique forestière et bien d’autres sujets encore, et ce dans plusieurs langues. .

CIFOR-ICRAF s’attaque aux défis et aux opportunités locales tout en apportant des solutions aux problèmes mondiaux concernant les forêts, les paysages, les populations et la planète.

Nous fournissons des preuves et des solutions concrètes pour transformer l’utilisation des terres et la production alimentaire : conserver et restaurer les écosystèmes, répondre aux crises mondiales du climat, de la malnutrition, de la biodiversité et de la désertification. En bref, nous améliorons la vie des populations.

CIFOR–ICRAF publishes over 750 publications every year on agroforestry, forests and climate change, landscape restoration, rights, forest policy and much more – in multiple languages.

CIFOR–ICRAF addresses local challenges and opportunities while providing solutions to global problems for forests, landscapes, people and the planet.

We deliver actionable evidence and solutions to transform how land is used and how food is produced: conserving and restoring ecosystems, responding to the global climate, malnutrition, biodiversity and desertification crises. In short, improving people’s lives.

Cameroun

Cameroun

Avec son bureau établi à Yaoundé en 1987, le CIFOR-ICRAF soutient les objectifs stratégiques du Cameroun en matière de lutte contre la pauvreté, de réduction de la déforestation et de la dégradation des forêts, et d’adaptation au changement climatique, en s’engageant dans des initiatives telles que la REDD+, Cacao zéro déforestation, et l’Initiative de restauration des paysages forestiers africains (AFR100), en collaboration avec des partenaires nationaux et internationaux.

Les principaux domaines de recherche sont les suivants : la domestication participative des arbres et la conservation de la diversité des arbres à la ferme ; la co-conception et la diffusion d’innovations pour la domestication participative des arbres par l’utilisation de centres de ressources rurales ; la gouvernance du paysage et de la chaîne de valeur ; les chaînes de valeur durables pour les cultures d’arbres (cacao), le bois et les produits forestiers non ligneux ; la formalisation de l’exploitation forestière artisanale ; la restauration du paysage ; la sécurisation des droits fonciers dans la restauration des paysages forestiers ; la production durable de bois de chauffe, y compris les approches sensibles au genre et la conservation des mangroves ; le développement d’entreprises communautaires, y compris les entreprises forestières communautaires ; la santé des sols ; les techniques de conservation des sols et de l’eau ; l’atténuation et l’adaptation au changement climatique ; et les systèmes d’innovation et les services de conseil rural pour la mise à l’échelle de l’agroforesterie et de l’agroécologie.

POINT FOCAL NATIONAL

Ann Degrande

Coordinateur national, Cameroun

Principaux résultats

  • Les moyens de subsistance de milliers de petits exploitants agricoles se sont améliorés grâce à l’augmentation des revenus et à d’autres avantages tirés des arbres et arbustes indigènes, résultat de plus de trois décennies de domestication participative des arbres et de conservation de la diversité des arbres dans les exploitations.
  • Réduction de la pression sur les ressources naturelles dans les zones protégées et dans d’autres paysages grâce aux pépinières communautaires et privées à petite échelle, à l’intégration des arbres dans les systèmes agricoles, au développement des chaînes de valeur des produits arboricoles agroforestiers, à la promotion et à la professionnalisation de l’exploitation artisanale du bois pour le marché intérieur et au développement d’options durables pour le bois de chauffe.
  • La recherche et l’engagement dans l’étude comparative mondiale sur la REDD+ (GCS REDD+) ont contribué à la proposition de préparation (Readiness Preparation Proposal ou R-PP) du Cameroun.
  • Depuis 2007, le CIFOR-ICRAF a coordonné et codirigé avec succès le développement et la mise en œuvre de l’Observatoire des Forêts d’Afrique Centrale (OFAC), soutenant le suivi national et régional des performances en matière d’engagements climatiques.

Contactez-Nous

Ann Degrande
Coordinateur de pays
Derrière Usine Bastos, Yaoundé-Cameroun
Boîte postale : 16317 Yaoundé
Tél : (+237) 222 21 50 84 | 222 22 74 51 | 699 98 16 58
Courriel : cifor.cameroon@cifor-icraf.org | icraf-aht@cifor-icraf.org